Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Duché de Sen Rin

 
Mer 25 Mar - 23:23
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t1564-esenheim-ayael
Informations


Titre de noblesse Régent
Numéro 19
Favoris dans la succession : Prochain régent nommé par l’empire.
Allégeance : Empire
Bannerets : Aucun (petit territoire)
Economie
Sen’Rin n’est pas exactement un modèle de terre riche et développée. L’île vit principalement de l’exploitation de ses terres sauvages et dangereuse. La chasse, la pêche, et l’agriculture permettent un approvisionnement confortable en nourriture. L’activité principale de l’île repose sur l’exploitation de la faune et de la flore : Poisons, herbes médicinales, infusions… nombres de composés rare disponibles sur les marchés de Terra proviennent du biome unique de Sen’Rin. De tradition très indépendante, les habitants ont pour habitude de se subvenir à eux-mêmes. L’île dispose de quelques gisement minéraux, et de forêts expliquant entre autre la relative autarcie qu’affectionne ce peuple.

Coutumes et traditions :


Célébrations particulières : Une fois de l’an, les habitants se rassemblent et fête à la fois leurs morts, et les nouveaux nés de l’années. Des totems de bois censés représenter la vie des défunts sont décorés pendant la journée, et ceux qui les ont connus racontent des histoires de leur vie. En fin de journée, les totems sont brûlés. Les nouveaux nés sont alors présentés à la communauté et on utilise les cendres pour les marquer, comme un baptême, signifiant qu’ils portent à présent avec eux la vie de leurs ancêtres.
Coutumes de succession :
Coutumes culinaires :
Coutumes vestimentaires : L’esthétisme n’est pas ici une vertu qui garde les gens en vie. Les habits sont fonctionnels, et adaptés aux dangers de l’île. Un Sen’rinien porte toujours une arme.
Autre :




Armée :


L’armée à proprement parlé de Sen’rin est assez modeste. Quelques gardes ayant pour rôle de maintenir l’ordre. Le reste est constitué de ranger. Hommes et femmes, tous apprennent à se battre. Archers hors pairs, ils connaissent le terrain et savent l’exploiter.

Esenheim a implantée la milice de l’ombre et l’inquisition. Si toutes ses forces ne sont pas stationnées dans le territoire, la présence du QG assure un nombre important de soldats surentraînés, certain de passage entre deux missions, d’autres ici pour des durées plus longues.


Histoire :


L’île de Sen’rin a longtemps été indépendante. Les habitants séculiers tendent à peu se préoccuper des affaires du monde. Ils commercent un peu avec l’extérieur, mais cela s’arrête là. Sous le règne des Arachnéa, l’île s’est développée pour entretenir plus de relation avec le monde au-delà de ses frontières, néanmoins les Sen’rinien reste traditionnellement plus concernés par ce qu’il se passe sur leurs terres que par ce qu’il se passe au-delà.
Suite au cataclysme, la famille Arachnéa semble avoir disparue. L’île est restée pendant deux longues années ingouvernée. Si leur disparition a longuement intrigué le peuple, c’est avec pragmatisme que cette information a été acceptée. En effet, la disparition de quelqu'un est un phénomène courant sur l'île, même si d'habitude une bête sauvage est à blâmée. Si la disparition de la famille régnante soulève des questions, c’est un fait qui a été calmement accepté au fil des ans par la population, même si certain aimeraient connaître les circonstances mystérieuses qui ont poussée la famille à disparaître du jour au lendemain. L’arrivé d’un régent impériale n’est pas vue d’un très bon œil, et il faudra du temps avant que le peuple ne considère la nouvelle autorité en place comme plus qu’un nouveau voisinage.


Description :


Sen’rin est une petite île, entourée d’immenses falaises escarpées. La faune locale est très dangereuse, et les habitants ne sont pas réputés pour être très accueillants. Elle est continuellement ensevelie sous une couche de brume et parfois un brouillard épais très dangereux. Y aller est extrêmement difficile et en revenir l'est encore plus.

L'île est administrée par la main d'acier d'Esenheim, qui y fait régner une discipline et un ordre militaire. Forces d'élites et habitants se côtoient dans le calme, aucune exaction ou dérapage d'aucune sorte n’étant toléré. D'une certaine façon, Sen Rin est un territoire impérial privilégié où aucun démon n'est autorisé à parcourir les rues la nuit et semé le chaos.

Les aménagements intensifs donnent un air de base militaire à une partie de l'île, tandis que le reste possède toujours un aspect très sauvage. Le pourtour montagneux par exemple a été en plus lourdement préparé. Chaque col est maintenant muré, et seul de lourdes portes doublées de herses autorisent le passage. En hauteur, un dédale de ponts suspendus et de passerelles en bois permettent de circuler à des dizaines de mètres au-dessus des passages. Mais gare aux imprudent, l'épais brouillard rend la navigation entre les corniches mortelle pour quiconque n'y est pas préparé. Quelques tours de guets viennent maintenant rompre la monotonie des escarpements rocheux, ainsi que quelques installations à l'air sinistre. Certaines passes ont volontairement été éboulées de façon à limiter l'accès à l'intérieur de l'île.



Lieux clés :



Le château de Sen Rin, lourde bâtisse de pierre dont l'âge est incertain, surplombant l'océan et les mortels récifs en contrebas. A l'image de l'île, le château est prévu pour durer, et est tout sauf accueillant. Il bat maintenant les bannières blanche et bleu du seigneur des lieux. Ce château ne possède pas de prisons, il n’est pas non plus prévu pour tenir un siège important. Il a été pensé pour profiter des défenses naturelles de l’île, et assurer un minimum de confort.

Les trois cryptes : Trois donjons ultra sécurisés ont été créés, tous séparés, mais accessible depuis le château :

- Archives de la milice de l'ombre : Elles ont brûlé une fois, leçon apprise. Les archives sont maintenant confortablement scellées sous terre.

- Donjon du dernier souffle : Une prison des plus sinistres, en effet personne n'en ressort jamais. Même les gardes y résidant ne revoient jamais la lumière du jour. Seul les cris arrachés par la torture permettent de se rendre compte du passage du temps.

- La dernière crypte semble être un mythe. En effet personne ne sait où elle se trouve, et seule quelques rumeurs disent qu'il s'agirait d'un lieu secret et maudit où le seigneur de ces terres préparerait ses sombres machinations.


Port de Sen’rin :

Dans l'optique de la militarisation du territoire, de grande jetées simple, mais efficaces ont été mises en place sur le seul point de mouillage de l’île, permettant aux navires de s'amarrer et de déchargée. Il ne s'agit pas d'un port prévu pour le commerce, seul quelques bâtiment sur pilotis permettent de l'appeler un "port", il s'agit plutôt d'un point d'ancrage fonctionnel. Les balistes montée sur la falaise ne laissent aucun doute quant à la nature militaire de l'installation.





Il n’y a aucune raison, aucune justice, et aucun but dans la mort, seulement le néant.

Quand la première créature vivante est apparu, j'étais là en train d'attendre.
Quand la dernière étincelle de vie s'éteindra, mon travail sera fini
Je mettrais les chaises sur la table, éteindrais la lumière, et fermerais à clé l'univers alors que je m'en irais.

La mort


Thème Esenheim


avatar


Démon

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte :
Vitesse de réponse : Rapide/moyenne selon les périodes


Jeu 11 Juin - 17:41
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour, je suis la nouvelle modératrice des duchés, cette fiche est-elle toujours d'actualité ?


 
Page 1 sur 1