Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Au Marteau de Dieu

 
Dim 12 Oct - 22:23
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3182-wode-everhatt
Cette belle battisse est en centre-ville à Dahalia, en évidence sur la place du marché. Le bruit du marteau contre l'enclume ne pourra vous trompez, votre Forgeron préféré est déjà à l’œuvre. Contrairement à la plupart des magasins avec une forge, vous avez ici la possibilité de voir le forgeron à l’œuvre et pour une raison simple, à moins d'analyser la magie d'un élémental vous ne pourrez percer ses secrets. Vous avez donc une enclume au milieu d'une pièce circulaire, et des armes attachés de manière intelligente tout le long du mur, et c'est tout.
Une table avec un grand livre pour le moment pas très remplit vous attends à l'entrée, c'est comme une invitation à déposer une commande, pour peu de mettre un nom.

Soudain un grand brun musclé se tourne vers vous, les yeux sans iris ni pupille et entièrement rouge vous faisant froid dans le dos, vous vous avancez vers lui et il vous dit avec un sourire chaleureux :
"Bienvenue Au Marteau de Dieu, faites votre commande et je la satisfait, je peux tout forger dans presque tout les métaux, donc ne soyez pas timide et dites moi ce qui vous plait !"

- Pour une armure intégrale et entièrement personnalisable, comptez une semaine.

- Pour une arme, qu'importe le type, comptez entre deux et cinq jours.

- Pour juste de l'entretiens ou une réparation d'arme ancestrale, comptez deux heures pour le premier et deux semaines pour le second.

- Je peux enchanter les armes que je forge donc n'hésitez pas à en faire la demande.



Qui allumera la flamme ardente de ma mémoire ? Qui me redonnera mon savoir ?



avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar : Linkbest
Double compte : Aeon & Siryë
Vitesse de réponse : selon l'inspiration


Mar 4 Nov - 19:41
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t4940-tratair-erubon
Prix de la commande: 60 AB

Description de la commande:
>> Une armure en fer noir de ce style
Elle est constituée d'une cuirasse, d'épaulières et de protections aux jambes et aux bras (oublié le nom)
Il y a également un masque avec qui ressemble à ça.

>> Une masse d'arme en acier trempé de 60cm de long qui a cette tête là.


**********

Cela faisait quelques jours que Trataïr était rentré au service de l'émir Al-Mansur El-Dahabi, dit "le Doré". Ce n'était pas un surnom donné à la légère car le nouvel employeur du chasseur avait insisté pour lui financer une nouvelle garde de robe plus... locale. Il avait donc chargé l'archer de courir jusqu'à Dahalia et d'y trouver les meilleurs tisserands et le meilleur forgeron pour qu'il lui fasse une tenue flambant neuve avec armure assortie. C'est donc accompagné d'une petite escorte que le jeune homme s’exécuta. Chevauchant quelques jours jusqu'à la capitale de Feu. Une fois sur place, il prit quelques temps pour admirer le décor si chaleureux et beau. Les bâtiments colorés à l'architecture presque inconnue de Trataïr, l'oasis qui trônait fièrement au cœur de la cité... Tout ici respirait la noblesse, si bien que le général impérial, peu habitué à tant de beauté, se sentait un peu mal-à-l'aise. Mais il se rappela bien vite sa mission originelle. Il courra jusqu'à une échoppe de tisserands locaux et demanda une tenue toute neuve. Dans les tons noirs et oranges, équipée d'une capuche, elle était parfaite pour se voyageur chevronné. Mais il était tant d'aller voir le forgeron à présent... Il avait eut le temps de méditer quelle armure il voudrait et en quelle matière...

Il arriva au début de l'après-midi devant une échoppe nommée "Le Marteau de Dieu". Et bien ! Avec un nom pareil le forgeron avait intérêt à faire du bon travail ! Il s'approcha du grand gaillard qui était en train de frapper une imposante lame sur son enclume aussi facilement que si c'était une pièce de viande.

- Bien le bonjour Messire, je viens ici pour vous commander une armure intégrale en fer noir. Donc il me faudrait des épaulières, une cuirasse etc... mais il ne faut pas trop non-plus, j'aimerais pouvoir voyager avec. Vous pourrez me faire cela ? Ah oui, une dernière exigence, j'aimerais que vous confectionnez un masque de la même matière si vous pouvez.

Derrière-lui, un soldat admirait l'une des nombreuses armes exposées derrière le comptoir. Parmi elles, une attira l'attention du général d'archerie.

- Oh ! Et pourriez-vous me fournir une masse d'arme comme celle-là avec tout ça ? Merci bien. Je vous payerais en conséquence, n'ayez crainte.




Trataïr's theme


avatar


Lycan

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte :
Vitesse de réponse : rapide !


Ven 28 Nov - 22:38
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3182-wode-everhatt
Voilà une bonne semaine que je n’avais pas reçu de commande, d’un autre coté feu est un pays plus vaste et vide qu’on ne le pense, donc les gens n’ont pas toujours besoin que je travaille pour eux aussi souvent qu’on ne le pense. Ayant reçu une livraison importante de métaux en tout genre la veille, je préparais mes outils pour me remettre au travail de bonne heure et de bonne humeur. Je commençais à réparer les armes et armures qui étaient en vitrine quand un jeune homme qui semblait plutôt important, non pas à cause de sa stature, mais plutôt à cause des deux ou trois soldats qui l’accompagnaient. Je me tournais vers lui, mes yeux encore dépourvus d’iris en écoutant sa commande : Une armure légère intégrale en fer noir avec un masque du même métal. Il m’indiqua ensuite une masse en acier que j’avais forgé il y a deux semaines, en me demandant d’en faire une similaire.

Je grattais la barbe qui dévorait mon visage en réfléchissant à la manière dont je pourrais remplir sa commande. Puis je me souvins qu’en alliant cuir et plaque fine d’acier on peut obtenir un résultat plutôt satisfaisant. J’allais donc procéder ainsi, une couche de cuir puis des plaques de fer noir au niveau des articulations et des points vitaux, puis une seconde couche de cuir qui servirait à maintenir les plaques en place, puis je parsèmerais l’armure de reliefs grâce à de multiples plaques de métal plutôt légères. Vu que j’étais fixé sur la méthode pour l’armure il était temps de passer au masque, et là il n’y avait pas trente six solutions, le masque serait plutôt adapté aux traits de cet homme mais il serait aussi attaché derrière sa tête par des lanières de cuir. Pour ce qui est de la masse, rien de plus simple, un moulage suffira.

Je cessais alors de penser, et je finis par dire calmement à cet homme :
Très bien, je me mets au travail tout de suite, votre armure et votre masse seront prêtes à la fin de la semaine, pour votre masque il faudra attendre un jour de plus. Et ça vous coûtera soixante Aile de Bronze. Je vous donne donc rendez-vous à la fin de la semaine, et vous souhaite une bonne journée !
Puis je retourne à mon enclume et commençait la commande de l’étrange homme.



Qui allumera la flamme ardente de ma mémoire ? Qui me redonnera mon savoir ?



avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar : Linkbest
Double compte : Aeon & Siryë
Vitesse de réponse : selon l'inspiration


Jeu 4 Déc - 19:18
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t4940-tratair-erubon
L’homme, enfin ‘’l’homme’’ semblait compétent. Trataïr avait hâte de voir ce que ce géant était capable de faire avec ses immenses mains. En tout cas, ses propos plus qu’experts laissaient un bon présage quand à la qualité du travail du forgeron. C’est donc avec un large sourire que le commandant impérial lui laissa un acompte sur le comptoir et le salua avant de repartir vaquer à ses affaires.

____________________________________________________________________

Plusieurs jours plus tard, Trataïr revint à Dahalia, en plein désert, pour venir récupérer son armure nouvellement forgée ainsi que son arme. Fébrile à l’idée de pouvoir enfin se vêtir convenablement pour son nouvel employeur. Il avait hâte de pouvoir enfin cacher son identité aux yeux de tous. Il ne serait plus Trataïr Erubon, le général d’archerie réputé impitoyable qui effrayait nombre de personnes à la bravoure douteuse lorsqu’il se rendait quelque part. Il ne serait plus que le garde du corps de l’Emir ainsi que son conseiller. Il allait enfin pouvoir goûter encore une fois à la douceur d’une vie sans pression sur les épaules, chose qu’il ne pouvait s’autoriser que de plus en plus rarement…

Il arriva avec une hâte plutôt bien dissimulée dans l’échoppe du sieur Everhatt. L’homme était, comme à son habitude, affairé à concevoir une nouvelle merveille en bâtant l’acier de puissants coups de marteaux. Le loup blanc fit une révérence avant de lui adresser avec un large sourire.

- Bonjour, sieur Everhatt. Je viens pour récupérer les objets que j’ai commandés. Je suis sûr que la qualité est au rendez-vous !




Trataïr's theme


avatar


Lycan

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte :
Vitesse de réponse : rapide !


Dim 7 Déc - 10:16
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3182-wode-everhatt
Je le regardais partir, puis sourire aux lèvres, je récupérais les minerais qui me permettront quelques minutes après de forger la commande titanesque de cet étrange homme. Puis je frappais l'acier pendant des minutes, qui s'étirèrent en heures, qui s'allongèrent en journées. Je frappai l'acier, l'enrobais de cuir, refrappais l'acier, le fixait sur le cuir. Travaillant un de mes plus grand chef d'oeuvre. L'armure prenait forme lentement, très lentement, mais elle serait prête à temps. Je prenais mon temps, tout mon temps, il ne fallait pas laisser la vie au hasard. Tout les points vitaux étaient cachés, non pas par une plaque, mais par deux plaques d'acier, travaillé par la divinité de la forge que je suis devenu aujourd'hui. L'armure fut achevée en cinq jours, j'enchainais imédiatement avec son masque, et je ne mis que trois heures pour la compléter. Pour finir avec la commande, je lui fis une masse dont la facture rivalisait sans conteste avec les meilleurs forgerons de l'armée de notre envahisseur.

J'en avais fini un jour en avance, en quoi c'était important ? Et bien, il faut se dire que je suis comme les magiciens. Sachez qu'un magiciens n'est jamais en retard… ni en avance d'ailleurs, il est toujours prêt au moment précis. Donc, j'étais en avance, moi qui était toujours pile dans les temps, j'en avais donc profité pour réparer ma hache d'acier, vu que je n'avais pas d'autres commande cette semaine.

Le lendemain cet homme arriva, comme prévu, et me demanda si sa commande était prête, et comme j'avais tout prévus, je me tournais vers lui :
« Bien le bonjour jeune seigneur, votre commande est prête depuis la veille, je vais vous la chercher de ce pas, mais je dois vous prévenir dès à présent, cette armure est légère, et bien qu'elle vous permettras d'être libre de vos mouvement à tout instant, elle n'est certainement pas aussi solide que les lourdes armures de plates des soldat impériaux, donc soyez doublement prudent concernant vos ennemis, même avec cette protection limitez au maximum les coups ! »

Puis je lui tournais le dos, j'allais dans le fond de la pièce circulaire, puis je portais précausionneusement une armure, symbole du paroxysme de mon art je la posais devant son nouveau propriétaire, puis j'allais chercher la masse et le masque que je posais sur le bureau, et tout cela, sous le regard du jeune homme, sourire aux lèvres, j'encaisse mon argent et lui récupère son matériel, et le tout, proprement et dans les lois.

Commande Complétée !
Vous pouvez d'ors et déjà prévenir Méfait que tout est fait.



Qui allumera la flamme ardente de ma mémoire ? Qui me redonnera mon savoir ?



avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar : Linkbest
Double compte : Aeon & Siryë
Vitesse de réponse : selon l'inspiration



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1